Comment fonctionne une ruche ?

Comment fonctionne une ruche ?

Les abeilles apportent de nombreux bienfaits à travers leur miel et leur cire. Cependant, peu de gens connaissent le mode de vie de ces insectes hyménoptères qui vivent en colonie. Pour se développer, elles ont besoin d’une ruche. Vous allez voir à travers cet article le fonctionnement de ce genre d’abri.

ruche

Une ruche, c’est quoi ?

Dans le domaine de l’apiculture, la ruche est une habitation fabriquée par l’apiculteur. Elle sert à recevoir toute une colonie d’abeilles. L’élevage peut s’agir d’une espèce apis mellifera ou apis cenara. La construction s’effectue en générale avec du bois ou de la paille. Toutefois, la ruche peut aussi être enfoncée dans un tronc d’arbre mort.

L’ensemble des ruches forme ce qu’on appelle un rucher. A l’intérieur de la ruche se trouve des cavités hexagonales délimitées par des parois en cire qui constituent les rayons de miel. Ces alvéoles servent à la fois de dépôt de nourritures et de lieu de régénération de la population.

Les différents éléments de la ruche

ruche abeillesLa ruche comprend le corps, la partie principale confinant le nid à couvain. C’est le cœur de la vie de la colonie. Il a pour fonction de lieu de ponte pour la reine et de stockage de miel et de pollen. Puis, des hausses se placent juste au-dessus du corps afin de recueillir le surplus de provisions de miel à la fin de la miellée.

Dans chacune des hausses s’installent des cadres, des châssis de bois qui servent d’assise à l’édification de rayons. Au-dessus de la caisse se trouve un toit et un couvre-cadres permettant de fermer la ruche en partie supérieure. Par ailleurs, les abeilles peuvent se positionner devant la ruche grâce à la planche de vol.

Les organisations des tâches dans la ruche

Un grand nombre d’abeilles vit ensemble et se mobilise chaque jour afin de faire prospérer la vie de la colonie. Chaque groupe de ces insectes sociaux se concorde des tâches particulières. La reine, étant le pilier du groupe, a pour rôle primordial de reproduire. Elle est en général l’unique femelle dans la ruche et se loge au cœur des œufs, des larves et des nymphes.

De leur côté, les ouvrières s’occupent de la production du miel et l’entretien du groupe d’abeilles. Pour se reproduire, il faut qu’il y ait des mâles géniteurs dans la ruche. C’est la seule mission des faux bourdons. L’apiculteur peut récolter une bonne quantité de miellée selon la performance de la colonie et l’abondance du nectar.

Fermer le menu