Lorsque vous démarrez en apiculture et voulez offrir un abri pour vos abeilles, le corps de  ruche et les hausses sont à choisir avec soin. Ces composants de votre matériel apicole occupent en effet une place énorme dans la réussite de votre projet. A vrai dire, ils vous permettent de garantir un cadre confortable aux abeilles et à la reine. De cette façon, vous pouvez avoir une quantité importante de  récolte de miel.

Corps et hausses de ruches, définition et utilité

Les corps de ruche sont des caisses en bois qui servent de logement à la colonie et reposent directement sur le plateau inférieur. Mesurant 22,86 cm de haut, ils sont généralement les plus gros composants de la ruche. Les corps de ruche contiennent huit ou dix cadres où la reine pond ses œufs et les ouvrières stockent du pollen et du miel pour se nourrir. Chaque corps de ruche a suffisamment d’espace pour loger entre 50 000 et 60 000 ouvriers.

Pour laisser de la place à l’expansion et empêcher l’essaimage, certains apiculteurs empilent deux corps de ruche ensemble pour offrir plus d’espace. Cette configuration est particulièrement utile dans les régions où les températures sont plus fraîches, car elle permet des colonies plus grandes et un stockage accru de nourriture nécessaire pour survivre aux hivers plus longs.

En ce qui concerne les hausses de miel, elles tirent leur nom de leur position dans la ruche : elles sont « supérieures », ou au-dessus du corps de la ruche. Disponibles en profondeurs de 15,24 — 12,7/20,32 cm et 12, 7-22,94/48,26 cm, ils sont plus petits que les corps de ruche pour les garder plus légers et plus faciles à manipuler lorsqu’ils sont pleins de miel. Lorsqu’ils « tirent » le miel, les apiculteurs retirent les cadres complets des hausses de ruche pour extraire le miel qu’ils contiennent.

Les hausses à miel sont la partie de la ruche dans laquelle le miel est collecté. Une hausse est une boîte qui est placée sur le dessus de la ruche, et à l’intérieur de chaque hausse, il y a 8 à 10 cadres suspendus. Ces cadres contiennent le miel et le rayon de miel. Les hausses contiennent généralement des cadres peu profonds ou de taille moyenne. Ces cadres plus petits sont plus faciles à enlever et plus faciles pour extraire du miel. En revanche, le cœur d’une ruche (la « boîte à couvain ») est généralement constitué de cadres profonds. De cette façon, la ruche a beaucoup d’espace pour fonctionner et se développer.

Comment connaître le nombre de hausses dont vous avez besoin pour votre ruche ?

Le nombre de hausses à miel dont vous avez besoin dépend de la taille de votre ruche et de la quantité de miel produite par vos abeilles. Lorsque les principales sources de nectar, comme le trèfle, les pommes et d’autres fleurs et fruits, sont en fleurs, vous êtes dans un « flux de nectar ».

La miellée est une période où les abeilles peuvent produire une grande quantité de miel. Pendant une miellée, vous aurez besoin de plus de hausses à miel que pendant une période plus calme de l’année.

Ajout des hausses aux ruches, quel résultat ?

L’ajout de hausses dans une ruche vous aide à maximiser la production de miel et à maintenir votre ruche en bonne santé. Avec trop peu de hausses, votre ruche risque d’être encombrée. Cela peut provoquer un essaimage des abeilles, ce qui signifie que votre colonie d’abeilles se divise en deux ou plusieurs colonies distinctes.

Avant d’ajouter votre premier magasin à miel, votre ruche doit être très remplie d’abeilles. Au moins huit des dix cadres de votre boîte à couvain doivent être utilisés (pour le stockage du nectar, du miel, du pollen et du couvain). Lorsque vous ajoutez les hausses de miel suivantes, suivez les directives énoncées dans le paragraphe précédent. Attendez qu’une hausse soit environ ⅔ pleine, puis ajoutez la hausse suivante par-dessus.

Quelques conseils pour bien augmenter judicieusement le nombre de hausses dans votre ruche

Plusieurs indicateurs vous aideront à décider quand il est temps d’ajouter des hausses à miel dans votre ruche.

  • Vérifiez votre ruche et voyez si des abeilles recouvrent tous leurs cadres. Y a-t-il des abeilles sur le dessus des cadres lorsque vous enlevez le couvercle ?
  • Vos abeilles commencent-elles à construire des rayons sur le dessus des cadres et sur le couvercle ? Si oui, il est vraiment temps d’ajouter une hausse !
  • Vos abeilles ont rempli la boîte à couvain et sont prêtes à avoir plus d’espace.
  • N’ajoutez pas une hausse prématurément. Si votre ruche n’est pas assez forte, elle ne sera pas en mesure de gérer l’ajout de tout cet espace supplémentaire.

3 modèles de ruches dotés de corps et de hausses bénéfiques pour les apiculteurs

  • Ruche langstroth
  • Ruche dadant
  • Ruche warre

Quelques critères pour bien choisir le corps et vos hausses de ruche

  • Le poids
  • L’efficacité
  • La commodité
  • La taille
Notez ceci